Actualités

promenade botanique en Sicile

 Petit tour de Sicile

Entre Mosaïques, Herbes, Palais et  Ruines 

La Sicile possède une végétation très riche, particulièrement en fin d’automne lorsque les pluies permettent une belle poussée! Les chardons de toutes sortes deviennent exubérants, le fenouil sauvage devient appétissant et les fleurs comme la mandragore s’épanouissent magnifiquement.

Les bords de route sont envahis par les figuiers de Barbarie de différentes espèces, dont les fruits arrivent à maturité. Plus loin, selon les régions,  ce seront les champs d’olivier, d’agrumes, voire de figues de Barbarie cultivées.

En bref : la Sicile est une région autonome d’Italie et par ailleurs la plus grande île de la Méditerranée, séparée du continent européen par le détroit de Messine. Palerme en est le chef-lieu. Le climat n’est pas homogène, doux l’hiver, chaud l’été. Les Siciliens tiennent leur nom des Sicanes, peuple arrivé sur place au IIIème millénaire avant notre ère.

En une semaine, nous avons fait un circuit en voiture à partir de Palerme, d’abord vers le centre et l’est de l’île, jusqu’à Syracuse et Noto puis retour en longeant la côte sud-ouest en passant par Agrigente et Selinunte.

grenade de sicileFin octobre le temps était plutôt doux, aux alentours de 20°C dans la journée, assez frais le soir. Temps souvent ensoleillé, idéal pour les visites, même si nous n’avons pas échappé à quelques averses et orages avec des pluies qui ont inondé des routes (et même notre chambre du Bed and Breakfast le dernier jour). Conditions météorologiques exceptionnelles selon les dires des hôteliers ! Et pire : le lendemain de notre retour, nous avons appris aux informations que 12 personnes  avaient péri dans la région de Palerme en raison des inondations!

Voici le périple, jour après jour. Les distances et durées mentionnées sont théoriques : en pratique, il faut toujours compter plus de temps, en particulier à cause de nombreuses routes coupées et autres aléas de circulation…

  • Jour 1 : MONREALE et sa cathédrale (30mn de l’aéroport)

Comme le dit le dicton sicilien :

Cu’ va a Palermu e nun va a Murriali, Si nni parti seccu e torna maiali :

 Qui va à Palerme et non à Monreale vient âne et repart cochon 

Nous avons donc visité Monreale et non Palerme ! 

Essentiellement la cathédrale de Monreale dont l’opulence des mosaïques vaut vraiment le détour.

La cathédrale de Monreale, Santa Maria Nuova, est dédiée à la Vierge Marie. Elle est célèbre pour son cloître  et ses mosaïques byzantines : un luxe inouï ! 

Elle fut construite à l’initiative du Roi Guillaume II de 1172 à 1176. Elle est typique du style arabo-normand byzantin, caractéristique des trois principales cultures qui cohabitaient en Sicile.

Le style roman normand se retrouve notamment dans la structure massive de l’édifice. Le style arabe est illustré par les arcades et les décorations des murs extérieurs, et le style byzantin avec les mosaïques recouvrant les murs intérieurs.

– Route vers le parc régional des Madonies

Nuit à Polizzi generosa (hotel agritourismo L’antiquo casale, 1 nuit, assez rustique et perdu mais authentique et sympathique, situé dans le parc régional des madonies dans les montagnes; 1h36 de l’aéroport à l’hôtel en direct). 

___________________________________________________

Jour 2  : Polizzi generosa -> San Michele di Ganzaria, 1h41, 117km

  • LA VILLA ROMAINE DU CASALE près de Piazza-Armerina :

un must ! encore une pléthore de mosaïques mais antiques.  

Villa redécouverte au XXème siècle car enfouie sous des coulées de boue; semble avoir appartenu à un riche notable: il s’agit d’une vaste bâtisse avec une cour intérieure, de nombreux appartements , des thermes à l’extérieur , une grande salle  de réception et partout des mosaïques !

 

  dont les célèbres « jeunes filles en  bikini » . Compter 1:30 de visite au moins! 

Nous y avons passé bien plus de temps…

  • Morgentina :  un théâtre antique perdu dans la nature, pas trop loin de la Villa romaine du Casale; nous étions seuls après le départ du bus de touristes. Agréable promenade !

  

Nuit à Agriturismo Vecchia Masseria (à San Michele di ganzaria, proche de nos visites de la journée): domaine très joliment aménagé, soigné, plutôt luxueux mais pas chichiteux, bon dîner, tenu par des belges ! seul inconvénient :

loin de tout, difficile à trouver, au bout d’un chemin caillouteux! 

___________________________________________________

Jour 3  : San Michele di Ganzaria <-> Syracuse 1h35  +1h35 (aller-retour car la route Syracuse-Agrigente, notre prochaine étape, repasse par là).

Journée art baroque avec visite de NOTO puis SYRACUSE; incroyable d’avoir réussi à faire toute cette route et à visiter deux villes !

  • Noto est une petite ville inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco ; détruite par un tremblement de terre en 1693, elle fut entièrement reconstruite au XVIIIème siècle en « style baroque ».

Une succession d’églises et de palais !

– visite de SYRACUSE: « J’aimerais tant voir Syracuse… » chantait Henri Salvador.

Nous n’avons pas visité le parc archéologique central de Neapolis (qui comprend un amphithéâtre romain, le Teatro Greco et l’Orecchio di Dionisio, une grotte calcaire en forme d’oreille humaine); nous avons foncé directement sur l’isthme d’Ortigia , une presqu’île qui constitue le coeur historique de la ville. A voir :la fontaine Aretusa avec vue sur la mer; la source qui alimente cette fontaine a fourni l’eau potable aux habitants pendant des siècles.

La piazza del Duomo, avec sa cathédrale, ses palais  baroques,

et sa sublime église Santa Lucia alla Badia (au fond),

où nous avons pu admirer un tableau du Caravage (photo interdite.…)
 

Retour et nuit à Agriturismo Vecchia Masseria

___________________________________________________

Jour 4 : San Michele di Ganzaria-> Agrigento 1h40

visite d’AGRIGENTE : la vallée des Temples,  vaste site archéologique (sur une crête et non en vallée!) comprenant des temples grecs bien préservés; le tout sur un très vaste domaine

avec des zones  de vergers:

oliviers,

agrumes, figues de Barbarie de différentes variétés ;

de nombreux amandiers avec des amandes mûres … et des pierres pour les ouvrir …olivier sicile figue de barbarie sicile plusieurs variétés de figues de Barbarie agrigente sicileet l’authentique chèvre d’Agrigente agrume sicile

     Dîner à Agrigente dans une osteria recommandée Michelin (bib gourmand); osteria expaniciferia (ancienne boulangerie); dans un coin de la place (à gauche du palais). Sympathique…

Nuit à Agrigente : Grand Hotel Mosè, Viale Leonardo Sciascia,92100 Villaggio Mosè ; hôtel un peu bizarre : style ancien rénové (baroque?…) mais petit déjeuner avec un maître d’hôtel impeccable! 

___________________________________________________

Jour 5  : Agrigente -> Selinunte (1h29, 99km) 

Visite de SELINUNTE, un des plus grands sites archéologiques de la Méditerranée: immense site parcouru en voiturette électrique !  avec un temps parfait et une vue éblouissante sur la mer; beaucoup de temples en ruines, 

juste numérotés, ne sachant pas à qui ils étaient dédiés ; le  paradis des lézards et des  plantes de toutes sortes …

romarin en fleur
romarin en fleur

 

en vedette : l’absinthe qui adore les vieilles pierres.

Nuit à Selinunte : Momentum Wellness Bioresort à Marinella di Selinunte, ancien baglio rénové luxe ; dîner chichiteux. Mais au moins 4m de hauteur dans la chambre et une salle de bains 3*.

___________________________________________________

J6 (31 oct) : journée vent, pluie, et Route du Sel avec arrêt à Marsala où toutes les boutiques étaient fermées !!    Roseaux et moulin à vent typique.Visite de l’Ile Whitaker (fameux anglais qui eut l’idée d’aller fabriquer un vin doux en Sicile, ce qui a donné le marsala !)

Surprise : les plus anciennes mosaïques existantes, juste des pierres 

rassemblées ;

que de chemin parcouru depuis Monreale !ile whitaker sicile

 

Toujours de l’absinthe et un très bel arbuste: le pistachier lentisque (ou arbre à mastic) ; les petites graines sont comestibles et noires quand elles sont mûres; même famille (anacardiacée) que le pistachier vrai et le pistachier térébinthe.

  

Nuit à Selinunte : Momentum Wellness Bioresort avec sa salle de bains design, baignoire, 2 douches …

___________________________________________________

Jour 7 : Selinonte ->Segesta 48mn 

SEGESTE est une ancienne cité élyme, aujourd’hui un important site archéologique; un temple bien conservé mais nettement moins impressionnant que ce que nous avons pu voir à Agrigente; également un théâtre antique bien conservé, plus haut que celui de Morgentina, mais trop de touristes (proximité de Palerme oblige…). Et on devient difficile…

   

 

 Fenouil et chardons à foison !

  

 

 

 

Dîner à Castellamare del Golfo, petite ville balnéaire , avec un centre ancien à flanc de colline et des nuées d’escaliers dans tous les sens ; 

restaurant recommandé Petit Futé , mais moyen … 

Nuit à Segesta  Castellammare del Golfo) ; Bed and breakfast Casa Azul, « suite » avec grande chambre et très jolie vue mer, idéal pour bain de soleil sauf qu’il pleuvait :  pluie le soir et orage le lendemain matin avec de l’eau dans la chambre !

accueil familial et chaleureux ; gâteaux maison

___________________________________________________

Jour 8: Segeste -> aéroport de Palerme(37mn, 54km). FIN

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *